JEAN FERRARI (b. 1930)

 

Le professeur Jean Ferrari, agrégé de philosophie, docteur d'Etat, a enseigné la philosophie aux universités de Rabat (1961-1972), de Vienne (1978-1982) et de Bourgogne (1982-1987 ; 1991-1998) où il fut deux fois Doyen de la Faculté de Lettres et Philosophie (1987-1992-1998). Il est actuellement professeur émérite et associé au Centre Bachelard de l'Université de Bourgogne.

Il a exercé en outre les fonctions de Conseiller culturel adjoint, chargé de la coopération culturelle et technique près de l'Ambassade de France au Maroc (1972-1978), de Conseiller culturel et scientifique en Autriche (1978-1982), de Conseiller culturel, chef de la Mission universitaire française en Italie (1987-1990).

Spécialiste de Kant auquel il a consacré plusieurs ouvrages, de nombreux articles et dont il a donné des traductions parues dans la bibliothèque de la Pléiade, il a fondé à Dijon en 1988 la Société d'études kantiennes de langue française dont il est le Président et qui organise tous les deux ans un congrès international. Il dirige une collection d'études kantiennes à la Librairie philosophique Vrin (Paris).

Il a été élu, lors du Congrès de Paris en 1996, Président de l'Association des Sociétés de Philosophie de Langue Française et, en 1998, à Boston, vice-Président de la Fédération Internationale des Sociétés de Philosophie. Le professeur Jean Ferrari anime aussi la Société Bourguignonne de philosophie. Membre résident de l'Académie des Sciences, Arts et Belles Lettres de Dijon, dont il a présidé la commission du prix (1994-1998) et assuré la vice-présidence (1998-2002).

Collaborateur de plusieurs revues philosophiques dont les Kant-Studien, Jean Ferrari, est membre de nombreuses société savantes françaises et étrangères. Docteur Honoris causa de l'Université de Mayence (2003).

Au sein de la FISP, sur la suggestion de la Présidente, a tenté de développer les activités régionales de la FISP, puis, à sa demande, préside depuis 1999 la commission pour l'enseignement de la philosophie. A ce titre, a organisé, avec Peter Kemp, le colloque de Copenhague en novembre 2002 sur "l'enseignement de la philosophie aux non-philosophes" et préparé la publication de ses actes qui seront présentés à Istanbul, lors du XXIème congrès mondial à la préparation duquel il a participé à titre personnel. D’ailleurs, il a organisé le colloque sur "la différence anthropologique à l’ère des biotechnologies" et l’accueil du comité directeur de la FISP à Lyon en octobre 2001 – pour la 1ère fois en France.

Enfin, lors de la Journée mondiale de la philosophie à l'UNESCO, en novembre 2002, a participé à la table ronde de la FISP sur "Pauvreté, justice, paix mondiale".

Membre rééligible au C.D.

 

Proposed by:

Association des Sociétés de Philosophie de Langue Française

Philosophical Society of Turkey

 

<< back